Managers : apprenez à déléguer !

Dans la journée d’un manager, les minutes sont comptées ! Pour ne pas en perdre une seule, voire en gagner, l’idéal est de faire confiance à ses collaborateurs. Le mot clé : déléguer ! Si cela peut parfois être perçu comme une perte de contrôle, c’est pourtant l’une des compétences indispensables de tout bon manager. En appliquant des méthodes adaptées et en adoptant de bons réflexes, cela deviendra vite une habitude, dont vous ne pourrez plus vous passer. Et vos équipes vont apprécier…

Pourquoi déléguer ?

  1. Dans une journée type, les imprévus peuvent vite venir troubler un planning bien ficelé. Les tâches reportées au lendemain s’additionnent à celles qui étaient déjà programmées. Au fil des jours, la masse de travail s’accumule et vous finissez par ne plus savoir où donner de la tête.
  2. À trop vouloir en faire, c’est votre efficacité qui risque de diminuer, sans parler des risques pour votre santé.
  3. Reconnaître que l’on ne peut pas tout faire n’est pas un aveu d’échec, bien au contraire. Votre rôle en tant que manager doit être de vous concentrer sur vos priorités, à savoir : que votre équipe avance dans la bonne direction et au bon rythme.

Point d’attention
Adoptez la juste mesure : trop déléguer n’est pas non plus une solution. Vos collaborateurs pourraient avoir l’impression que vous ne faites plus rien et vous y perdriez en autorité !

Procédez par étape

  1. Commencez par définir quelles tâches peuvent être confiées et à qui, en fonction des profils que compte votre équipe.
  2. Débutez par des petites missions, qui ne vous stresserons pas et ne mettrons pas trop la pression à celui ou celle à qui vous aurez choisi de déléguer : trier des dossiers, mettre en forme une présentation, passer une commande simple…
  3. Progressivement et en fonction de ses résultats, augmentez la difficulté.

Point d’attention
Avant de confier une tâche à un collaborateur, assurez-vous que son planning est ajusté pour qu’il puisse y répondre sans se mettre lui-même en difficulté.

Adoptez le management positif !

  1. Si la personne s’est trompée, n’émettez pas de doute sur ses compétences, ce qui la démotiverait.
  2. Demandez-vous les raisons qui l’ont fait échouer, afin de comprendre où elle a rencontré des difficultés et aidez-la à ne plus commettre d’impair.
  3. Au contraire, si la tâche a été exécutée avec brio, ne manquez pas de la féliciter et de lui renouveler rapidement votre confiance.

Point d’attention
Ne refaites pas tout ou partie du travail confié à un collaborateur : il perdrait en confiance. C’est à lui de se remettre en question pour avancer.

Mettez vos collaborateurs en position de réussir !

  1. Premièrement, fixez des échéances et objectifs atteignables.
  2. Expliquez la finalité ou les règles qui sont liées à la mission.
  3. Pensez à allouer à votre collaborateur les ressources nécessaires à sa mission : budget, soutien technique, formation… Sans oublier de lui accorder tout votre soutien et votre écoute.

Point d’attention
N’adoptez pas une attitude paternaliste en cadrant trop les choses. Laissez votre collaborateur s’organiser comme il le souhaite. Peut-être suivra-t-il une voie différente de la vôtre, qui se révèlera tout aussi efficace, voire plus.

En conclusion, déléguer ne s’improvise pas, mais nécessite de suivre quelques règles simples et assez logiques. Au final, vous avez tout à y gagner… Vos équipes aussi !